Communication managériale: savoir prendre le virage du télétravail

Communication managériale: savoir prendre le virage du télétravail

Alors que les pays lèvent les uns après les autres les contraintes du confinement, un an de crise a profondément changé le rapport des salariés au travail et à leur entreprise.

Selon une étude du cabinet NoCom avec l’IFOP: avec l’éloignement lié au télétravail, on aurait pensé que les liens entre les employés se seraient distendus. C’est au contraire, 80% des salariés qui se disent satisfaits de leur situation professionnelle (6 points de plus qu’avant la crise) et 60% pensent que cette année difficile a renforcé l’attachement à l’entreprise, comme si l’éloignement avait produit un manque. D’ailleurs 81% des salariés sont même prêts à dire qu’ils aiment leur entreprise et considèrent qu’elle a fait preuve d’une très grande capacité d’adaptation.

Finalement on peut dire que l’image du secteur privé qui s’est beaucoup mobilisé, en sort renforcée.

Le regard sur le rôle social de l’entreprise évolue. Avant la crise on parlait déjà de raison d’être desentreprises, de rôle social et environnemental. La crise a renforcé cette dynamique car 87% des salariés pensent qu’au-delà de son activité économique, l’entreprise joue un rôle plus large au sein de la société. C’est 11 points de plus qu’avant la crise. 

Toutefois, si le télétravail est plébiscité (84% des salariés le jugent positif) nombreux sont conscients que cela peut poser des problèmes ; d’autant plus que tous les métiers ne s’y prêtent pas de la même façon. Les diplômés et les cadres supérieurs se plaignent à 70% d’un sentiment de perte de liens et même d’isolement.

Il est donc nécessaire de trouver un nouvel équilibre et la communication managériale en est la clé.

Le manager doit négocier le virage du confinement en anticipant les risques liés au télétravail.

Nous livrons ici quelques-unes des solutions que le manager, par sa communication, aidé de professionnels, pourra appliquer pour pallier les risques de perte de cohésion d’équipe, d’efficacité ou d’engagement auxquels il sera confronté, parfois même soudainement.

Piloter et nourrir la cohésion de l’équipe

Se sentir connecté à son équipe est essentiel pour chacun. Ceci nourrit non seulement le sentiment d’appartenance à un groupe, mais aussi celui de sécurité psychologique, facteur crucial de performance selon l’étude menée par Google en 2015.

S’il n’existe pas de recette miracle pour la cultiver, de nombreux facteurs jouent néanmoins un rôle dans son apparition. Parmi ceux-ci, se trouvent notamment les échanges réguliers entre collègues, la conscience de sa contribution aux objectifs ou encore les retrouvailles informelles lors de déjeuners par exemple.

Autant d’éléments pouvant être mis à mal par le télétravail ou l’adoption d’un rythme alterné entre bureau et home office. Mais il est tout à fait possible d’insuffler et d’entretenir une dynamique collective dans ces nouvelles conditions.

La distance géographique peut même se révéler être un véritable vecteur d’innovation en termes d’organisation et d’animation de la vie d’équipe.  

L’objectif est donc de nourrir la vie d’équipe à distance et de créer des moments d’échanges au bureau. Animer la vie d’équipe est un élément essentiel pour entretenir la dynamique collective. Plutôt qu’un obstacle, le télétravail est ici une manière de ré-inventer les interactions, et de se découvrir sous un nouveau jour.

Managers, proposez par exemple des moments conviviaux à vos coéquipiers. N’hésitez pas pour cela à solliciter leurs idées, afin de mettre en place des activités qui plaisent à tous.

Vous pouvez par exemple organiser :

  • des cafés, des déjeuners ou des apéros virtuels. Vous pouvez aussi prévoir de faire livrer un menu donné au domicile de vos collègues pour des déjeuners thématiques, ou encore proposer des visioconférences à thème où chacun se prépare pour présenter son idée/expérience sur la thématique.
  • des défis : élisez la plus belle photo en home office, challengez vos collègues.
  • des jeux : jeux de piste, énigmes, associer une anecdote au bon collègue…
  • des activités animées par vos collaborateurs, comme un cours de cuisine ou de danse.

Éviter l’érosion de l’efficacité due au télétravail

Fonctionner en télétravail présente de nombreux bénéfices mais aussi plusieurs difficultés à dépasser notamment en matière d’efficacité. Parmi celles qui sont fréquemment évoquées, nous pouvons notamment citer la répartition des rôles, la clarification des objectifs, la confiance accordée à ses équipes, l’identification des collaborateurs en difficulté. Ce écueils sont souvent liés à des questions d’organisation, de priorités, de surcharge de travail ou encore de mécompréhension des messages transmis.

Vous devrez faire un effort pour être aussi clair que possible dans vos échanges. N’hésitez pas à donner des éléments de contexte pour situer l’action de vos collaborateurs, et étayer vos demandes. 

Multipliez également les feedbacks pour engager vos coéquipiers. Cela lèvera de nombreux doutes et renforcera la confiance mutuelle.

Le risque d’érosion de l’efficacité vient souvent d’une baisse de moral ou de motivation des collaborateurs, qu’il faut anticiper. En amont, il est nécessaire de créer la confiance pour assurer l’échange dans un climat propice au dialogue.

Prévoyez des rendez-vous individuels de temps en temps, pour échanger de façon plus approfondie et confidentielle. Ceci est l’occasion de s’assurer que tout le monde va bien, a un espace de travail adapté chez soi, connaît ses priorités et a une charge de travail appropriée.

Se sentir proche de son équipe, et donner des occasions d’exprimer ses préoccupations est essentiel à la bonne forme de l’équipe. 

Physiquement éloignés les uns des autres, il est plus important que jamais de faire preuve d’humanité pour rendre les relations par écrans interposés plus chaleureuses.

Soyez à l’écoute des membres de votre équipe. N’hésitez pas à leur demander comment ils vont, ce qui fonctionne bien ou moins bien pour eux, ce dont ils ont besoin. 

Faites preuve de bienveillance et d’empathie.

Par ailleurs, les interactions virtuelles ne permettant pas de saisir toutes les subtilités de la communication non verbale, comme un sourire ou un haussement d’épaules, tout doit être dit ou écrit. Le moral se voit plus qu’il ne s’entend

L’efficacité des équipes se gère aussi par la détermination des livrables et par les méthodes. Les objectifs doivent être qualitatifs et pas seulement quantitatifs ; donnez au collaborateur les moyens de s’approprier sa mission et aidez le dans sa gestion du temps, de manière à ce qu’il soit lui même satisfait de son efficacité et ceci quelque soit les distractions qu’il subira ou qu’il s’autorisera.

Organisez les temps et espaces de rencontre au travail

Par ailleurs, si votre équipe alterne télétravail et présence au bureau, vous pouvez réaliser une cartographie des endroits et dates où chacun travaillera au cours de la semaine,comme dans un calendrier partagé par exemple. Chacun saura ainsi à quel moment il lui sera possible de croiser physiquement ses collègues.

Rythmez la semaine de temps d’échanges : Positionnez régulièrement de brefs points d’équipe pour écouter vos collaborateurs, partager leur mission du jour chacun à leur tour et débriefer de leurs realisations récentes devant l’équipe tout en rappelant les missions globales de l’équipe.

Vous pourrez ainsi féliciter et remercier vos collaborateurs pour leur contribution à une réalisation plus globale en leur en montrant les ambitions et les résultats.

Pour entretenir et développer l’engagement, allons au-delà des ToDo listes

Comprendre, s’approprier et déveloper les valeurs de l’entreprise sont des points vitaux pour engager vos équipes et vous assurer de leur soutien et motivation. À distance, sans échange ou actions, le sentiment d’appartenance peut se distendre.

Pour comprendre ces valeurs d’entreprise et les porter, il faut avant tout qu’elles soient clairement edictées, qu’elles soient discutées, qu’on en échange des preuves dans son quotidien professionnel pour en devenir le témoin vivant. 

Le manager s’attellera à donner du sens à chaque tâche en rappelant la mission de l’entreprise et la manière dont son équipe y contribue chaque jour.

Le manager et l’équipe s’entendront sur l’objectif ultime de leur mission, analyseront le pourquoi ?  

Comme l’explique Simon Sinek avec sa célèbre formule “Start with why”, une équipe est un collectif rassemblé autour d’un but commun. Les collaborateurs attendent de savoir où vous allez, pourquoi vous y allez, et comment vous y allez.

Porter l’image de son entreprise au delà de son propre métier est essentiel en particulier pour les collaborateurs-ambassadeurs de la marque (les commerciaux, les communiquants, les marketeurs…) car ils ne vendent pas seulement un savoir faire, mais aussi une culture d’entreprise.

Cette culture se développe non pas dans la lecture de brochures ou de discours corporate, mais dans les débats d’idées. C’est autour de la machine à café, dans des moments d’échanges informels en face à face que vient l’idée d’après, que murit le projet.

Moins d’interactions physiques entre collaborateurs signifie moins d’idées échangées.

En cultivant cette connaissance de l’ambition ultime du projet sur lequel l’équipe travaille, comment il contribue à tranformer la société, la vie de son client ou l’avenir de son entreprise, le manager pourra s’assurer d’une poursuite de l’engagement.

Créez les occasions des débats d’opinion, des échanges contradictoires. En amont, allez chercher les opinions parmi vos collaborateurs, certains favorables au projet, d’autres défavorables, ou sans opinions.

Vous pourrez ainsi montrer comment chaque personne contribuera à faire avancer l’équipe et à réaliser la vision de l’entreprise. Vous renforcerez non seulement leur sentiment d’utilité, mais susciterez aussi davantage d’adhésion aux projets.

Voici donc quelques exemples de challenges du télé-travail qu’une communication managériale bien maîtrisée transformera en opportunités.

Prendre en compte les dérives potentielles générées par le télétravail est essentiel car selon l’étude évoquée en introduction, au moins la moitié des salariés songent à changer de vie professionnelle.

Les employeurs qui retiendront leurs employés seront ceux qui auront su organiser le travail différemment tout en maintenant les liens dans l’équipe: c’est le défi des nouveaux accords de télétravail en cours de négociation dans la plupart des entreprises.

Avez-vous toutes les clés de la communication managériale pour renforcer votre cohésion d’équipe?

La communication est le meilleur allié des stratèges: Pour y parvenir, les managers ont besoin de l’appui de professionnels. Les communicants internes pourront ainsi être les garants de la culture d’entreprise, de son expression, de son rayonnement, de son incarnation par les collaborateurs mais aussi par les clients et partenaires de votre entreprise.

Nos derniers articles